Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 08:15

Non, asséner des vérités sur Angela Merkel n'est pas être germanophobe

 

 

Vous avez remarqué sans aucun doute l'attitude de la droite, de la presse et il faut bien le dire d'une partie de la gauche consistant à traiter de germanophobe quiconque assène des vérités sur la politique économique européenne d'Angela Merkel qui, reconnaissons le, domine l'Europe et bloque toute évolution à défaut d'imposer son point de vue partout.
Il a suffit que deux socialistes, Jean Marie Le Guen et Arnaud Montebourg disent à leur façon que la politique d'Angela Merkel n'était pas celle qui convenait et que Nicolas Sarkozy ne faisait que s'aligner sur elle pour que la presse et les politiques s'enflamment et tombent à bras raccourcis sur ces deux personnalités.
  • Qu'y a t-il de germanophobe à prétendre fort justement selon moi que l'Allemagne s'entête par son hostilité à toute intervention de la Banque centrale européenne en faveur des pays les plus endettés ?
  • Qui a-il de germanophobe à dire  "une combinaison de l'obstination allemande en matière de contrôle monétaire et d'absence de projet clair de la part des autres Etats" ? (Jacques Delors au Daily Telegraph) 
  • Qui a t-il de germanophobe à affirmer : "Traditionnellement, il y a un couple franco-allemand, qui est fondamental. Aujourd'hui, ce couple a fait place à un déséquilibre franco-allemand parce que la France, avec M. Sar­kozy, s'est tragiquement affaiblie." (Laurent Fabius)
  • Qui a-il de germanophobe à dire "Les Allemands mènent donc, sur la question de l’euro, une politique nationale, une politique servant leurs seuls intérêts : en faisant la politique des marchés et non pas des peuples, en imposant des plans d’austérité partout en Europe, en refusant les Eurobonds et l’intervention de la banque centrale européenne pour faire racheter la dette des Etats" ? (Arnaud Montebourg) 
On aurait le droit de critiquer la politique économique et sociale et européenne de notre propre pays mais pas celle de l'Allemagne ? C'est fort de café ça !

Voilà donc Angela Merkel qui annonce vouloir traduire devant la Cour européenne de justice les pays qui enfreignent les règles du pacte de stabilité, alors même que l'Allemagne n'a pas respecté les critères de Maastricht 7 année sur 12  et qu'en matière de déficit budgétaire et 11 années sur 12 en matière de dette entre 1999 et 2011. (citation Atlantico) et on aurait le droit de ne rien dire ?
L'Europe va droit dans le mur mais ce n'est pas grave, les peuples Grecs, Espagnols, Portugais, Français et d'autres encore sont en plein plan de rigueur et cure d'austérité mais ce n'est pas bien important pour intelligentsia française qui préfère ça plutôt que de décrier les positions d'Angela Merkel.



Selon Arnaud Montebourg, Angela Merkel fait une... par idees_reves
 

La comparaison avec Otto von Bismarck, premier Chancelier de la Confédération Allemande qui réalisa l’unité de l’ Allemagne, créa les assurances sociales et fit la guerre à la France en 1870, n’est pas d'Arnaud Montebourg mais elle est de Sigmar Gabriel, Président du SPD allemand.

Non, asséner quelques vérités sur Angela Merkel n'est pas être germanophobe ! 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by avenir56 - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires