Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 septembre 2014 1 29 /09 /septembre /2014 18:45

 

 

1240430 10201801753108042 1360057019 n

 

Depuis qu'elle est en charge du Ministére de l"ecologie, du développement durable, de l'énergie, Ségolène Royal travaille d'arrache pied è la mise en pkace de la transition énergétique...au point que lorsqu'on l'interroge sur une éventuelle candidature à la Présidentielle de 2017, elle répond que ce n'est pas sa préoccupation et qu'elle met toute son énergie à réaliser la mission qui lui a été confiée.

 

Il faut dire que le Ministère de l'écologie n'est pas un long fleuve tranquille...Tout le monde est pour à condition de n'être pas concerné...C'est bien, mais pour les autres. Telle est la mentalité des Français qui plébiscitent le changement à condition que rien ne change!

 

Il faut dire que l'on ne peut pas transformer à ce point la société sans modifier profondément les modes de vie et les privilèges acquis...Alors supprimer les engrais chimiques et interdire l'épandage aérien comme vient de le faire Ségolène Royal suppose l'introduction de soliutions de rechange qui ont évidemment un impact sur la production des engrais, donc sur les entreprises et les salariés.

 

Il faut dire qu'interdir l'exploitation du gaz de schiste comme vient de le confirmer Ségolène Royal, c'est enlever un grand espoir de gain à bas prix pour nombre d'industriels.

 

Et pourtant, Ségolène franchit les obstacles sans jamais rien céder sur l'essentiel .elle agit, avec courage, y met toute son énergie et tient bon Ségolène Royal...


 

Invitée du « Grand rendez-vous » i-Télé-Europe1-Le Monde Ségolène Royal a assuré dimanche 28 septembre qu'il n'y aurait pas d'exploitation du gaz de schiste, ni même d'investigation, tant qu'elle serait ministre de l'écologie, en réponse à une question sur la prise de position de Nicolas Sarkozy en faveur d'une exploitation du gaz de schiste en France.

 
 

« C'est une bulle spéculative, le gaz de schiste », a encore estimé Mme Royal. « Il n'est pas question à un moment où on a des ressources publiques rares d'investir dans des filières aléatoires et spéculatives, a-t-elle dit. Tous nos moyens publics et privés doivent êtro sur les économies d'énergie et les énergies renouvelables.


 

« Les  américains en reviennent du gaz de schiste. Il y a beaucoup de dégâts environnementaux, ensuite le coût s'est révélé beaucoup plus important que prévu », a-t-elle souligné. « On commence à voir aux Etats-Unis des friches industrielles scandaleuses, avec des riverains effarés, des poches de pauvreté et des poches de chômage » sur les sites d'exploitation abandonnés, a poursuivi la ministre."

 

Point de désaccord profond avec le nouveau candidat à la Présidence de l' UMP qui comme souvant lors de son désastreux mandat à la tête de la République vient de prendre un virage à IOO%. Au moins Ségolène ne change pas d'avis comme de chemise et applique dans son ministère la politique qu'elle préconise depuis des décennies. " Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis." Un bon point pour elle.


Présenté comme un enjeu majeur du quinquennat, le projet de loi sur la transition énergétique, destiné à alléger la facture de la France tout en réduisant sa dépendance au nucléaire et aux énergies fossiles, arrive mercredi dans l'hémicycle à l'Assemblée.

 

Fruit de deux ans de travaux préparatoires, ce projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte sera défendu par la ministre de l'Ecologie et de l'Energie Ségolène Royal, entrée au gouvernement en avril et dont c'est le premier grand texte.

 

Son examen, en procédure accélérée (une lecture par chambre), doit se dérouler en deux temps: discussion générale mercredi, puis débat sur les 64 articles du lundi 6 au vendredi 10 octobre.


La loi sur la transition énergétique est très attendue. D'une part en raison des effets des gaz à effets de serre mais aussi parce qu'on nous l'a promis, l'écologie est l'industrie de demain et créera des emplois...L'écologie c'est l'avenir...


 

En outre la France est très regardée, la législation promettant d'être une des plus en avance d'Europe, a lancé mercredi Mme Royal, de retour du sommet de l'ONU sur le climat à New York. La transition énergétique au niveau national, européen et international, constitue un enjeu majeur du quinquennat, répète l'Elysée, alors que la France doit accueillir la prochaine conférence mondiale sur le climat fin 2015.

 



C'est aussi un enjeu pour le quotidien des Français, les dépenses pour se chauffer et se déplacer pesant toujours plus lourd dans le budget des ménages (3.210 euros par foyer en 2013).

 

Sur un autre front, celui de la lutte contre le chômage, Mme Royal table sur la création de 100.000 emplois dans les filières de la croissance verte en trois ans.

 

Le projet de loi fixe plusieurs objectifs chiffrés: en 2050, la consommation d'énergie doit être diminuée de moitié par rapport à 2012, surtout grâce à un habitat plus économe.

 

- La part du nucléaire -

Cette ambition, associée à une baisse de 30% des énergies fossiles consommées en 2030, doit aussi permettre à la France de remplir les engagements contre le changement climatique: diminuer les gaz à effet de serre de 40% entre 1990 et 2030 et les diviser par 4 en 2050.

 

Promesse de François Hollande, la part du nucléaire devra passer de 75% à 50% à horizon 2025 dans la production d'électricité. Cependant le projet de loi ne comprend pas la fermeture de la centrale de Fessenheim, et Mme Royal a indiqué dimanche qu'elle ne savait pas encore quels réacteurs seraient fermés.

 
 

 



Le décor de la bataille parlementaire a été planté ces derniers jours devant la commission spéciale créée pour l'examen de ce texte. Mme Royal, qui a défendu la cohérence et l' l'efficacité de son texte.Bien sûr la Ministre peut compter dans son combat sur une opposition sans concession de la droite qui se découvre pour le gaz de schiste, contre le recul du nucléaire...Le discours de NKS sur France Inter ce matin ne laissait aucun doute sur ce point...tout ce que fait le gouvernement étant par essence négatif, inutile et dangereux et tout ce que n'a pas fait le gouvernement de la droite étant formidable...Par contre les écologistes et le MRG qui soutiennent Ségolène Royal sous quelques réserves est acquis....


Ce texte sera donc voté et heureusement car le rapport remis à Ségolène Royal sur le réchaiffement climatique et ses conséquences catastrophique démontre qu'il n'est plus temps de tergivereser. Il faut agir et agir vite et on comprend que le Président de la République soit attaché à la réussite de la conférence internationale sur le climat qui se tiendra à Paris sous l'égide de Laurent Fabius et de Ségolène Royal.

La France est en effet pleinement mobilisée contre les dérèglements climatiques qui menacent la paix et la sécurité du monde.

 
Lors du Sommet sur le climat à New York, la France s’est ainsi montrée à l’initiative : répondant à l’appel d’ONG comme Oxfam, elle a annoncé qu’elle contribuera à hauteur de 1 milliard de dollars sur les prochaines années au Fonds vert de l'Onu pour le climat, destiné à aider les pays vulnérables à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à s'adapter aux effets du réchauffement. Ce fonds sera "non seulement la marque de la solidarité mais aussi une capacité pour que l'économie mondiale puisse s'engager vers un nouveau modèle de développement", a noté François Hollande. 

 

6 ans après l’échec de Copenhague, la France souhaite parvenir à un accord universel, ambitieux et légalement contraignant, lors de la Conférence sur le climat que la France accueillera à Paris en décembre 2015. Tout doit être fait pour que nous puissions contenir l'augmentation de la température moyenne de la planète en dessous de 2°C. Il importe de remporter la "bataille contre le temps, contre l'indifférence et les profits qui altèrent jusqu'à l'équilibre du monde".

 

" Soyons capables de ré-enchanter le monde  de donner à la jeunesse du monde l'espoir qu'elle vivra mieux que nous."

Tel est l'objectif de Ségolène Royal qui ne reculera pas sur ses objectifs et qui a l'intention de mettre en place cette sociale écologie pour laquelle elle se bat depuis tant d'années.

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise BAUMAL - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires