Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 08:19

Une commande géante de 200 Airbus A320 doit être officialisée à l'Elysée

Airbus pourrait décrocher lundi un des plus gros contrats de son histoire avec, selon le quotidien Les Echos, la commande attendue de plus de 200 appareils A320 par la compagnie indonésienne à bas coûts Lion Air, qui doit être officialisée sous les ors de l'Elysée.

Photographe : Eric Piermont :: Un modèle réduit d'Airbus A320photo : Eric Piermont, AFP

L'ampleur du succès, pour l'avionneur européen, dépendra de la répartition précise entre commandes fermes et options d'achat.

"La compagnie à bas coûts asiatique pourrait acheter ou, à tout le moins, s'engager à acheter plus de 200 A320, dont un grand nombre de NEO, la future version du monocouloir équipée de moteurs plus écologiques", affirme l'édition de lundi des Echos, sans citer ses sources.

La finalisation d'un tel contrat représenterait l'une des plus grosses commandes jamais enregistrées par Airbus en nombre d'appareils et en valeur, avec un montant susceptible d'avoisiner 20 milliards de dollars sur la base des prix catalogue de l'avionneur.

Selon Les Echos, la commande doit être paraphée à l'Elysée par M. Brégier et le patron de Lion Air, Edward Sirait.

Interrogés par l'AFP dimanche soir, Airbus et la présidence de la République se sont refusés au moindre commentaire.

Plus tôt dans la journée, l'Elysée avait annoncé dans un communiqué que François Hollande recevrait lundi matin le PDG d'Airbus, Fabrice Brégier, "à l'occasion d'un accord industriel majeur, signé dans le cadre du lancement de la Semaine de l'industrie".

La Dépêche du Midi avait déjà rapporté début janvier que Lion Air se préparait à un achat massif de l'ordre de 200 à 220 A320. A l'époque, M. Sirait avait confirmé à demi-mots en indiquant à l'AFP qu'il ne pouvait pas donner de détails tant que les documents concernant la vente n'étaient pas finalisés.

Le prix catalogue d'un A320 classique est de 91,5 millions de dollars l'unité. Celui de l'A320 NEO dépasse les 100 millions, selon la dernière grille tarifaire d'Airbus datant de janvier 2013.

Le contrat Lion Air apporterait à Airbus un nouveau client. La compagnie s'est jusqu'ici quasi exclusivement équipée auprès du rival américain Boeing, à qui elle a permis d'engranger en 2011 le plus gros contrat civil de son histoire avec une commande de 230 B737 chiffrée par Boeing à 21,7 milliards de dollars.

Lion Air, créée en 1999, s'est déjà hissée au rang de première compagnie privée d'Indonésie. Elle dessert surtout son pays d'origine mais assure aussi des liaisons vers Singapour, la Malaisie, le Vietnam ou encore l'Arabie Saoudite. Et elle compte s'attaquer au géant régional du secteur, AirAsia, sur ses propres terres, en lançant une filiale à bas coûts en Malaisie.

L'accord attendu lundi interviendra trois jours après une autre méga-commande remportée vendredi par Airbus auprès de Turkish Airlines, d'une valeur estimée à 9,3 milliards de dollars pour 82 appareils et qui pourrait grimper à 15,5 milliards avec les options prises sur 35 avions supplémentaires.

Ce dernier contrat est venu confirmer l'excellente santé du constructeur d'avions, porté par des succès commerciaux en série, à l'opposé d'autres secteurs comme l'automobile qui s'enfoncent dans la crise.

Avec un carnet de commandes en début d'année qui lui assurait huit années d'activité, Airbus est l'une rares entreprises qui recrutent de manière importante en France en cette période d'envolée du chômage.

En janvier, M. Brégier avait indiqué que le constructeur d'avions allait embaucher au niveau mondial 3.000 personnes en 2013, un peu moins que ces dernières années. Cela devrait représenter une hausse nette des effectifs d'Airbus d'environ 1.800 personnes, en tenant compte des départs en retraite et autres départs naturels.

Compte tenu de la structure internationale d'Airbus, 45% de ses embauches ont traditionnellement lieu en France, et 80% de celles-ci dans la région de Toulouse.

Repost 0
Published by avenir56 - dans POLITIQUE
commenter cet article
17 mars 2013 7 17 /03 /mars /2013 10:04

 

 

 

 

203502 206101462756447 2371665 n

 

Delaunay : "dommage qu'on se prive

de l'intuition" de Royal

 

Dans un entretien accordé vendredi au site du Journal du Dimanche, Michèle Delaunay s’est notamment exprimée sur la possibilité d’une entrée de Ségolène Royal au gouvernement, dont elle est restée proche. "Je continue à la soutenir, à l'accompagner, je l'ai vue il y a quelques jours. Je suis extrêmement contente qu'elle ait un rôle à la Banque publique d'investissement (BPI), c'est une femme qui a une véritable vision. Elle pige les enjeux très vite! (…) Ça serait dommage qu'on se prive de son intuition", a assuré la ministre déléguée aux Personnes âgées et à l'autonomie.

 

Quant à la baisse de popularité du chef de l’Etat, Michèle Delaunay ne s’inquiète pas : "nous sommes dans une crise historique. Comment voulez-vous qu'il n'y ait pas une désillusion, une inquiétude, un désenchantement? Le gouvernement dans son entier doit se mobiliser pour faire accepter des efforts. J'aimerais que les Français aient en ce moment un esprit de résistance aux difficultés."

 

 

 Il est souvent dit : "Que bien mal acquit, ne profite jamais" a force de vole les victoires et les idées de Ségolène Royal il n'est pas certain que F.Hollande termine son mandats dans de grande difficultés, force nous sommes tentés de penser que l'extrême droite en profitera pour se hisser en haut de l'affiche en 2017.

Repost 0
Published by avenir56 - dans POLITIQUE
commenter cet article
7 mars 2013 4 07 /03 /mars /2013 19:27

  226514_411000155660527_975363008_n.jpg "

 

Les gens indispensables: les cimetierres en sont pleins. "


Le recours! J'en ai pas envie mais je le ferai par devoir...

 

Le Petit  Nicolas,,ce paranoïaque qui pendant cinq ans s'est cru le maître du monde tente de se rappeler à notre bon souvenir...


 SI, IL N'EN A PAS ENVIE NOUS CITOYENS,  NON PLUS, NOUS NOUS PASSONS AVEC BONHEUR DE LUI, QU'IL RESTE DANS LE PARADIS QU'IL S'EST CONSTITUE SUR NOTRE DOS, AVEC NOTRE FRIC, NOUS NE LUI EN DONNERONS JAMAIS D'AVANTAGE  ...

 

Mais comme l'écrit si joliement Edmond Thanel...Son temps est révolu.


Edmond Thanel

hierhttp://www.facebook.com/edmond.thanel

Petit Nicolas...le marchand de sable est passé...ton temps aussi!!!!!

Qu'entends-je sur les ondes?
Celui que l'on a remercié
par politesse, pour s'en débarraser
de revenir s'invente des raisons

Il n'a pas besoin d'faire coucou
Nous ne l'avions pas oublié
Lui ! dit JE quand même le roi dit NOUS
Lui ! le servile des fortunés

Il a pris la France en otage
Il s'est servi de beaux verbiages
et il s'est enrichie et il nous a ruinés
il n'a réussi qu'à se faire détester

Il serait obligé qu'il nous dit
La situation est trop grave
Sais-t-il vraiment comme il nous gave
avec ses airs de reviens-y

T'as eu ta chance, c'était pô la notre
t'a perdu et on a bu à la bonne votre
Tu pleures...mais mon gars, peu nous chaut
On a pas besoin de Zorro

Reste donc dans ton bain de jouvence
Pour nous ton argent sent le rance
La France tu ne la fourvoie qu'une fois
La France elle ne veut plus JAMAIS de toi

 

La parano chronique de cet ancien président Sarkozy, devrait se soigner dans un hôpital psychiatrique, car depuis que nous les français l'avons viré, il semble que son psychisme s'est encore agravé.

 

Il se prend comme autrefois, pour un autre Parano appelé Hitler (il y en a un parsiècle) , qui lui aussi se prenait pour le maître du monde, il prend les citoyens qui ont voté contre lui en 2012 pour des sans cervelle et amnésique, si, il revenait c'est une bonne et grosse claque qu'il prendrait, il est en train de se tirer une balle dans le pied avec ses annonces de "Revenezy" Il rêve debout, les français le détestent au plus haut point, ils ont surtout compris que c'est lui seul et sa clique qui nous ont conduit la France dans une faillite, un  dépôt de bilan ... Sa grande copine A.Merkel lui manque, qui se ressemble ne demande qu'à s'assembler, nous disons non, à ces deux là, que le diable les emporte ...


Ces UMP avec ce Sarkozy pshycopathe, en 12 ans ont conduit la France à la ruine totale, espérant récupérer le pouvoir par la suite, se font du cinéma, la prochaine fois les français choisiront les exrêmes, où Mélenchon, où Marine Le Pen ... 

 

Adieu petit Nicolas !

Repost 0
Published by avenir56 - dans POLITIQUE
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 15:56

 

 

Chers adhérents, chers amis

 

  Je tiens tout d’abord à vous remercier d’être venus si nombreux à notre Assemblée     Générale et adresse à ceux qui n’ont pas pu y venir mes plus chaleureuses pensées avec le     souhait qu’ils puissent y participer l’année prochaine.



Il a été projeté, lors de celle-ci, un diaporama présentant la nouvelle organisation interne de Désirs d’Avenir et quelques une de ses premières réalisations.



J’ai le plaisir de vous inviter à voir ou revoir les principaux éléments de cette présentation et, si vous souhaitez vous investir dans une des missions confiées au Comité Exécutif, à remplir le questionnaire prévu à cet effet.



A très bientôt.
Bien amicalement

Ségolène Royal

L'association nationale de Désirs d'Avenir recrute pour tout renseignement , adresser votre courrier, Désirs d'Avenir  8 rue Saintonges Paris 75003


Pour accéder à la présentation et au questionnaire, veuillez cliquer sur les liens suivants :

1. La présentation 

2. Le questionnaire

Repost 0
Published by avenir56 - dans POLITIQUE
commenter cet article
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 06:32
Repost 0
Published by avenir56 - dans POLITIQUE
commenter cet article
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 11:12
Repost 0
Published by avenir56
commenter cet article
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 11:10

 

 

 

 

 

 

 22141 253661999660 35763644660 3059052 4481271 n

 

 

Au Salon de l'agriculture, la visite mouvementée de Royal


  REPORTAGE - Ségolène Royal est venue passer quelques heures mercredi au Salon de l'agriculture.

L'ancienne candidate à la présidentielle suscite toujours autant d'attraction. A peine est-elle sortie de la voiture grise, qui l'amenait  au Salon de l'agriculture, que Ségolène Royal attire déjà l'attention. Tout de suite, les caméras et micros se pressent autour de l'ancienne candidate à la présidentielle, venue passer quelques heures porte de Versailles, à Paris. Sourire figé, elle tend volontiers sa main à ceux qui veulent lui serrer. Ses premières déclarations à la presse sont pour Stéphane Hessel, "ce témoin de notre siècle", dont la mort a été annoncée quelques heures plus tôt. Puis, elle franchit la porte du Hall 3, où les bovins longent les allées.

 

Journalistes, gardes du corps et visiteurs se bousculent pour l'approcher, dans une vaste cohue. "C'est Ségolène, c'est Ségolène!", lancent certains. Ils sont nombreux à se réjouir d'avoir simplement pu la toucher : "Elle m'a serré la main." "Ça me fait beaucoup de bien. C'est vraiment d'une grande gentillesse. C'est simple, c'est direct, c'est bien", dit-elle au JDD.fr. 

 

"Aucune raison que la viande fasse 5.000 kilomètres"

  En pleine crise autour du scandale de la viande de cheval, Ségolène Royal dit vouloir porter un message de "confiance". "Il faut saisir l'occasion de cette crise pour changer le système et faire en sorte que les agriculteurs puisse vendre directement les produits", explique-t-elle au JDD.fr. La socialiste plaide pour les "circuits-courts". "Il n'y a aucune raison que la viande fasse 5.000 kilomètres pour atterrir dans nos assiettes", assure-t-elle.

 

Entre les stands, elle prend son temps, pose avec les enfants qui la sollicitent : "Tu as quel âge?", "qu'est-ce que tu veux faire plus tard, agriculteur?", questionne-t-elle. "C'est l'ancienne femme du président", explique une mère à sa fille. Pendant ce temps, l'essaim qui se forme autour d'elle s'élargit minute après minute. "L'année dernière, c'était encore pire", souffle le vice-président de la région Poitou-Charentes, Benoît Biteau. 

 

Garot, le fidèle de Royal

 

Après les bovins, direction les moutons. "Ils ont l'air épuisé", s'amuse Ségolène Royal, qui prend un agneau dans ses bras. Les flashs crépitent. A un stand qui revendique "le meilleur agneau", elle trempe ses lèvres dans de la "trouspinette", du vin rouge avec des herbes. Le ministre de l'Agrolimentaire, Guillaume Garot, fidèle de Ségolène Royal, la rejoint à ce moment-là. "Tu arrives au bon moment", glisse-t-elle. "Je viens tous les jours, j'ai presque un lit de camp ici", répond le ministre.

 

Puis, devant un restaurant gastronomique réunissant les bonnes tables du Poitou-Charentes, où trône une photo de Ségolène Royal, elle vient prendre le micro pour remettre le prix Poitou-Charentes "circuits-courts, de la fourche à la fourchette" à deux lauréats. "L'alimentation n'est pas une marchandise comme les autres", assène-t-elle. Et dénonce "un système prédateur, spéculateur ". "Ce que veulent les éleveurs, c'est que cette crise serve à quelque chose", assure Ségolène Royal, qui considère que les consommateurs sont la "proie des gens sans vergogne et sans morale". Elle le promet : "Un autre modèle agricole est possible." Ministre de l'Agriculture, Ségolène Royal? Elle balaye l'hypothèse en quelques mots : "Je m'en occupe déjà." 

Repost 0
Published by avenir56 - dans POLITIQUE
commenter cet article
25 février 2013 1 25 /02 /février /2013 05:18

 

 

DANS SON PROGRAMME PRESIDENTIELLE POUR 2012, SEGOLENE ROYAL VOULAIT FAIRE DE LA FRANCE UN PAYS D'ENTREPRENEURS.  DES 2007 ELLE VOULAIT QUE SOIT CREEE UNE BANQUE D'INVESTISSEMENT POUR SOUTENIR L'EXTENTION, LE DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES A LEUR INSTALLATION.

EN SOUTENANT FRANCOIS HOLLANDE LORS DE SACAMPAGNE PRESIDENTIELLE, CETTE BANQUE POPULAIRE, FAISAIT PARTIE DE SES EXIGENCE, LE PRESIDENT DE LA CAISSE DES DEPÔTS ET CONSIGNATION MONSIEUR JOUYET, A TENU COMPTE DE CETTE INNOVATION, DES CAPACITES DE SEGOLENE ROYAL A GERER LE LANCEMENT DE CETTE BANQUE POPULAIRE, ET A NOMMEE SEGOLENE ROYAL COMME VICE PRESIDENTE DE CETTE BANQUE POPULAIRE.

 

Repost 0
Published by avenir56 - dans POLITIQUE
commenter cet article
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 07:47

Sacrée "Vice Présidente " & porte parole de la Banque Nationale d'Investissement à la têtes de toutes les régions de France sauf Paris, confier à Jean Paul Huchon. La Présidente de la Région Poitou Charente acquiertcette promotion, elle qui fut dès 2007 cette banque Nationale d'investissement, Elle en est l'instigatrice, Il est donc Normal que cette promotion lui revienne de plein "Droit".

 

  2144181 j1-copie-1

 La sorcière Royal à la BPI

Et voilà, on annonce Ségolène Royal à la Banque Publique d’investissement la BPI. Une fois encore ceux qui essayent de la cramer vont se bruler avec leurs propres allumettes.

 

Prenez pas exemple Askolovitch, il va ecrire ça “Royal la volontariste n’est pas un mauvais choix“, tout en se plaignant. Étonnante posture, un charme de sorcière est sans doute à l’origine de ça.

Soyons factuels ensuite si vous le voulez bien, revenons à la la promesse de campagne de François Hollande qui est la suivante :

« Je créerai une Banque publique d’investissement. À travers ses fonds régionaux, je favoriserai le développement des PME et je permettrai aux régions, pivots de l’animation économique, de prendre des participations dans les entreprises stratégiques pour le développement local et la compétitivité de la France. Une partie des financements sera orientée vers l’économie sociale et solidaire »

Revenons donc à Ségolène Royal, la sorcière1

1/ Ce n’est pas payé : prend ça le troll. Et que dire du ventilateur de la gauche morale qui va couiner sur le mot entrepreneur. Oui, et alors? Entrepreneur ce n’est pas spéculateur au sens financier mais plus propre: il spécule sur sa réussite et le travail et espère réussir. J’en connais. J’en suis un de-facto et si je gagne du fric je le partagerai (mais pas avec des cons comme ceux visés par cette remarque). Entreprendre, ce n’est pas de droite ou de gauche, c’est mettre en application une idée, un projet: Que ce soit une application smartphone ou une boulangerie. Surtout quand on n’a plus que cette porte là pour vivre mieux. Moi par exemple, je ne suis pas DRH dans la boite du père de mon conjoint…

2/ Dès 2007 Ségolène le proposait dans son projet présidentiel Soutenir les PME avec la création de fonds publics régionaux de participation: ça ressemble à 2 goutes d’eau à la mission de la BPI.

3/ En 2008 début de la crise financière :Pour soutenir et accompagner les entreprises dans leur développement, constituer une véritable banque publique. Constatant les insuffisances actuelles d’Oséo, cette banque serait adossée à la caisse des dépôts et consignations. Elle accorderait des crédits de court terme (trésorerie) et de long terme.

4/ C’est un poste politique, car la BPI est un outil certes sous-dimensionné, mais un outil existant pour que les aides et soutiens à projets soit plus rapides et plus proches. Ça doit être décentralisé et donc au niveau des régions, celles qui font déjà du soutien à l’économie apprécié par les patrons de PME.


le PG de Melenchon se plaint de cette insuffisance comme je l’ai fait. Savez vous que les milliards du plan de relance numérique de Sarkozy n’ont pas tous été dépensés! Les insuffisances ne sont donc pas forcément là où on le pense. Mais elles existent, il faut donc les dépasser dès que le besoin se fera sentir.


Il faudra donc une licence bancaire valable au niveau de l’UE pour cette BPI. Chose dont elle ne dispose pas, il faut en effet qu’elle soit une banque « ayant le caractère d’un établissement public de crédit, au sens du 2. de l’article 123 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne ». C’est un peu dommage, par ce qu’un amendement proposant ça, a donc été rejeté lors du vote. Est-ce obligatoire pour la suite soit possible ? Je ne sais pas: cherchons un peu… Il faut que la BPI soit un “ établissements publics de crédit” , ou qu’un de ses membres absorbé le soit. Ne serait-ce pas le cas par exemple d’OSEO qui a obtenu une ligne de crédit de la BEI de 2 milliards en 2008. la BEI n’est pas la BCE, c’est la banque européenne d’investissement.. qui dirigée par un libéral allemand.. emprunte sur les marchés ! Et ne propose donc des taux que faiblement avantageux2 par rapport aux marchés.


Revenons à notre BPI. gens  Qu’est ce qui empêchera son président ou sa vice présidente d’aller au guichet de la BCE ou de la BEI et emprunter à 1% ou 0,75% pour financer PME, projets, transition énergétique et R&D à moindre coût et meilleur réponse que les banques privées ? Tout ça en passant de 2% de poids dans le financement des TPE/PME à bien plus… Par ce que rien ne l’empêche dans les traités existants. Quels dommage pour ceux qui  nous disent que les traités bloquent tout: Ils se trompent…


Avouez que ce serait drôle de voir Ségolène Royal interpeller le président de la BCE en lui demandant le même traitement – de faveur- que les banques privées. Médiatiquement parlant, ça buzzerai sur des vrais sujets, et autre chose qu’un abruti en haut d’une grue.


On parle là du travail d'une Grande Femme d'Etat, n'en déplaise à ses ennemis, d'hier et d'aujourd'hui, cette femme a toujours sûe innover en politique, et cette banque d'investissement inventer par Ségolène Royal servira une grande cause, celle du développement à grande échelle des PME TPE qui pourront emprunter à taux réduit à cette Banque d'Etat.

 

Non ! Ségolène Royal Présidente de la  Région Poitou Charente, Vice Présidente de l'Internationale Socialiste, aujourd'hui Vice présidente de la Banque Nationale d'Investissement, N'est pas une Sorcière, elle Reste La Fée de la Maison France. 

 

Cette promotion lui revenait de plein droit, le président de la Caisse des dépôts et consignation, l'a bien compris il le disait lui même cette BCI est une idée de Ségolène Royal.

Repost 0
Published by Noëlle PLANCHAIS - dans POLITIQUE
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 06:02

Marianne/Edito de M. Szafran : "Merci Madame Royal. De savoir Parler Argent "

203502 206101462756447 2371665 n


Voilà que Ségolène Royal, elle n'hésite pas : elle brise le tabou des tabous, en articulant à haute et intelligible voix la nécessité d'inventer un autre modèle économique. Oh le crime théorique et l'affront idéologique ! Reprendre à son compte ce que les peuples d'Europe ressentent confusément et, plus grave encore, le déclamer benoîtement en marge d'une réunion de l'Internationale Socialiste, au désespoir de tous ces sociaux-démocrates rongés et mités de l'intérieur par le crédo néolibéral. Mme Royal ne vasouille pas, ne godille pas sur l'essentiel : le courage et la lucidité en économie, formulant qu'il est désormais vital d'en passer aussi par une refondation théorique et que, par exemple, la bible ânonnée de l'austérité conduit au désespoir et au malheur, mais surtout à l’inefficacité chronique. Le président de la République et le ministre des Finances seraient bien inspirés de prendre exemple sur Mme Royal. Ce n'est certes pas la 1ère fois que Mme Royal détonne et que nous l'approuvons...

Repost 0
Published by avenir56 - dans POLITIQUE
commenter cet article