Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 00:00

Ségolène Royal s'est montrée particulièrementr discrète depuis l'acccession de la gauche au gouvernement.


RTL, dans une chronique intitulée " touchée, mais pas coulée, analyse sa situation suite au lynchage politique qui lui a été infligée par ses petits camarades socialistes aidés par la droite, lors des législatives de La Rochelle.



Ségolène Royal, touchée mais pas coulée par RTL.fr


De fait, elle fait une rentrée politique remarquée. Mercredi, en tant que Présidentre de Région elle accueilli pour leur université d'ETE  EELEV et la ministre écolo Cécile Duflot. Et elle a fait un véritable tabac.

 

Présidente de la région Poitou-Charentes, qui accueillait les écologistes à Poitiers,Ségolène Royal a prononcé le discours d'ouverture essentiellement consacré à la croissance verte, un des piliers de son action régionale.     

Ségolène Royal fait sa rentrée politique ... chez les écolos

PS - Ségolène Royal a pris la parole au discours d'ouverture d'EELV.

REUTERS/Gonzalo Fuente

Les photographes n'avaient d'yeux que pour elle. Accueillie par le crépitement des flashs à son arrivée sur l'estrade, Ségolène Royals'est exprimé ce mercredi lors du discours d'ouverture de l'université d'été d'Europe Ecologie-Les Verts. L'ancienne candidate à la présidentielle a articulé ses propos autour de la relation entre l'Etat, les parlementaires et les territoires, indispensable selon elle pour mettre en place les bonnes réformes. 

 


Premier thème abordé, la croissance verte: "un levier indispensable pour sortir de la crise, et qui doit s'accompagner d'un nouveau modèle social,, selon la présidente de la région Poitou-Charentes: "Pour réussir ce changement, l'Etat, les parlementaires et les territoires doivent collaborer. C'est ma conviction profonde." 

Lancer la mutation énergétique


Ségolène Royal a ensuite égrené les exemples de cette collaboration. "Le pass-contraception, bloqué pendant deux ans par le précédent gouvernement de droite, va maintenant êtregénéralisé", a-t-elle assurée. "La société Heuliez, qui produit des voitures électriques dans la région, illustre l'importance des relations entre l'Etat et les Territoires: l'entrée de la région au capital conjugué à la hausse du bonus écologique ont permis de sauver l'entreprise." 


Deuxième étape, la mutation énergétique. Rappelant sa visite très médiatisé la veille de l'éco-quartier à Fontaine Le Comte (Vienne) en compagnie de Cécile Duflot, ministre des Territoires, Ségolène Royal a défendu la construction de logements sociaux basse consommation: "Diminuer le coût de l'énergie grâce à une meilleure isolation, cela permet de baisser la facture énergétique et donc d'augmenter le pouvoir d'achat des Français." Dans la région, cela a permis la création de 5000 emplois; Ségolène Royal a estimé que "200 000 emplois pourraient être créés si la mesure était étendue au niveau national". 


Inventer le modèle social de demain

"La création d'un nouveau modèle social passe par le développement de l'Economie Sociale et Solidaire (ESS)" a martelé l'ex-députée. "La région défend et aide les employés qui veulent reprendre leur entreprise sous le modèle SCOP - société coopérative ouvrière de production". Elle a aussi défendu la création de la Banque Publique d'Investissement, organisme permettant de financer le développement des PME. 


Le discours touche à sa fin et Ségolène Royal tire ses dernières cartouches, pour le plus grand bonheur des écologistes: "On ne peut pas raisonner local sans penser global, vous le savez bien". La formule est applaudie. La présidente de la région termine son discours par un appel au rassemblement: "Quand un système fonctionne mal, soit il se détruit, soit il se métamorphose. Pour réunir la mutation, il faut faire converger toutes les forces." 

 

Pourquoi est-elle là


Ségolène Royal a rapidement évoqué la polémique sur sa participation aux journées d'été d'EELV: "Ma présence a soulevé beaucoup de commentaires. Certains se sont étonnés, d'autres ont raillé, a-t-elle expliqué. Ma réponse est qu'après dix ans de droite, il faut réunir toutes forces en présence pour faire face aux inquiétudes des Français." 

Et elle a raison, comme le démontre l'action qu'elle a menée en Poitou Charente, depuis son élection, en étroite collaboration avec EELEV, le Front de gauche et les centristes humanistes. Depuis son échec à La Rochelle, elle se consacre entièrement à sa région qui bénéficie de son aura et de sa renommée de sa réputation internationale. Après les universités d'été de EELEV, elle va s'envoler pour Le Cap, où se tient le congrès de l'Internationale Socialiste, dont elle est Vice Présidente et en profitera pour visiter une entreprise spécialisée dans l'essence verte qui va créer une unité dans sa région.


Bon Vent à Ségolène Royal qui a su surmonter ses déceptions et est toujours là présente et debout, partout où elle peut être utile à son pays.

Partager cet article

Repost 0
Published by Françoise BAUMAL - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires