Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2012 2 16 /10 /octobre /2012 05:36

Retraités en colère : STOP ! Nous ne sommes pas des vaches à lait.

Pétition : Retraités en colère : STOP ! Nous ne sommes pas des vaches à lait.

Auteur : M.Succoja

Créé le 13/10/2012 - Fin le 31/12/2012

11370 signatures

À l'attention de Monsieur le Président de la république

Lettre à Monsieur François Hollande 

Monsieur le Président,
 

 

 

 

 

 

 

 

ALLEZ SIGNER LA PETITION SUR : www.mesopinions.fr

 

Ceux quieu qui sont en retraite de nos jours n'ont pas travaillé 35h par semaine !
Ils n'ont pas eu 5 semaines de congés payés, 20 jours de RTT, n'ont pas commencé à travailler entre 22 et 25 ans, et pour beaucoup ont travaillé après 60 ans, en ayant commencé à 16 ans voire moins !
Aujourd’hui vous voudriez les pénaliser. Ils ont largement cotisé.
Les retraités aident leurs enfants, petits enfants, le chômage touche tout le monde, les études sont de plus en plus chères, et les parents ou grand- parents sont souvent sollicités, alors STOP.
Vous voulez faire des économies, voilà quelques solutions : 

- Supprimer le Sénat qui ne sert à rien, 80% de ces gens ont largement dépassé l'âge de la retraite, et continuent de percevoir des revenus indécents pour dormir dans des sièges confortables !
- Supprimer les budgets alloués par l' État aux organisations politiques. La presse quotidienne, les journaux, les débats télévisés et les radios suffiraient à vous faire connaître
- Supprimer les "enveloppes" des députés, et ne rembourser les frais que sur justificatifs comme dans les entreprises. Les enveloppes sont NOS impôts, alors STOP !
- Stop aux voitures de fonction, aux pleins d'essence, y compris pour le week-end. 
- Un peu plus de contrôle pour éviter les arrêts maladie de complaisance, qui combleraient un peu le trou de la CPAM.
- Stop aux primes allouées aux médecins qui ne prescrivent pas trop de médicaments ! Ils font tout simplement leur travail, en évitant d'engraisser les grands laboratoires pharmaceutiques.
- Passez des accords avec les dirigeants des pays du Maghreb, pour que les voyous étrangers, soient emprisonnés dans leur pays pour la durée de leur peine, et ne soient pas à la charge de la France. Il y aurait moins de récidivistes. Chez eux, les prisons ne sont pas des centres de loisirs.
- Stop à l'A.M.E véritable pompe aspirante !
- Stop au secrétariat de la « première ? » Dame qui n'est pas élue et qui nous coûte cher ! 
- Stop aux voyages à l'étranger avec autant de ministres, quand 2 ou 3 suffiraient ; ces déplacements sont des vacances offertes gracieusement.
 
- Les Retraités ont le temps d'aller en vacances, en week-end, au cinéma, au restaurant, au club de sport (pour certains) et alors ? ce n'est pas gratuit pour eux, et ils contribuent à l'économie du Pays et, c'est sur cette population que l'on veut frapper ?
- On peut aussi récupérer sur les abattements d'impôts octroyés aux journalistes! C’est vrai qu'ils ont largement contribué à l'arrivée de la gauche, et qu'il faut les ménager et les récompenser, mais, motus !

- Les retraités propriétaires montrés du doigt ! Mais, ils se sont privés toute leur vie pour ne plus avoir de loyer à payer avec leur retraite; il faut donc pénaliser ces gens prévoyants pour aider ceux qui ont profité de la société toute leur vie? 
Et maintenant on voudrait les imposer sur un « loyer fictif » de leur maison payée !

Vous n'ignorez pas les tarifs d’hébergement des maisons de retraite : 2200 € et plus par mois. Qui peut financer cela ? Celles et ceux qui n'en ont pas les moyens et qui se retrouvent dans des mouroirs, alors que les prisons sont de plus en plus luxueuses et gratuites !

Je pense Monsieur le Président que vous n'irez pas au bout de ce courrier !
Le jugement des petites gens dérange et ne vous semble pas digne d'intérêt. La crise a bon dos.
Cette lettre exprime pourtant ce qu’un très grand nombre de personnes découvrent, pensent, et veulent dire haut et fort !
Ne méprisez pas ce message et ne vous enfermez pas dans votre « normalitude » nous avons un droit de citoyens, celui de dénoncer un État catastrophe !

 

LES RETRAITES PAIENT MAXI LES IMPÖTS SUR LES REVENUS LES CSG ET RDS, EN CE QUI CONCERNE NOS SOLIDARITES NATIONALES TELLE QUE LA SECURITE SOCIALE, DONT DOIT FAIRE PARTIE LA DEPENDANCE HANDICAPANTE, SON FINANCEMENT DOIT ÊTRE ASSURE PAR LA FISCALITE COLLECTIVE DE TOUS, IL FALLAIT AUGMENTEE LA CSG DE 1%, PLUTÖT DE TAXER UNE SEULE CATEGORIE SOCIALE, NOUS SOMMES 65 MILLIONS DE FRANCAIS QUI DEVONS SOLIDAIREMENT FINANCER CETTE TRANCHE DE DEPENDANCE.



Veuillez agréer, Monsieur le Président, mes salutations.

Partager cet article

Repost 0
Published by avenir56 - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires