Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 octobre 2011 2 18 /10 /octobre /2011 06:14

044 

 

 

Le vase où meurt cette verveine 

D'un coup d'éventail fut fêlé

Le coup dut l'éffleurer à peine

Aucun bruit ne l'a révélé ...


Mais sa légère meurtrissure fendant le cristal chaque jour

D'une marche invisible mais sure

En a fait lentement le tour ...

 

L'eau du vase a fui goutte à goutte...

Le suc des fleurs s'est épuisé

Personne encore ne s'en doute ...

N'y  touchez pas ! Il est brisé ...

 

Souvent ainsi, la main qu'on aime 

Effleurant le coeur, le meurtrit

Puis le coeur se fend de lui même 

La fleur de son Amour péri ...

 

C'est ainsi, qu'aux yeux du monde 

Il sent croître et saigner tout bas ...

Sa blessure fine et profonde

N'y touchez pas : Il est Brisé !

 

François Hollande n'est pas président de la République

Il n'est q'un présidentiable, qu'il ne franchisse pas les étapes trop vite

Qu'il ne vende pas la peau de l'ours avant de l'avoir tuée

 

Mais qu'il regarde un peu, près de lui

Celle qui, peut le guider au sommet

Il est temps qu'il panse les plaies de Ségolène

 Qu'il a lui même causées ...

 

Elle est la seule femme politique en France

A posséder les clefs du renouveau, d'un autre Système Humaniste

Elle est aussi la plus rassembleuse pour le grand changement

Pour que le peuple vive enfin humainement sa vie ...

 

Il est temps qu'il offre à Ségolène un merveilleux Vase

Avec une eau claire,  fraîche et limpide, 

Avec un zeste de gentillesse, de tendresse, d'avantage peut-être ...

De cette manière, ses blessures guériront, cicatriseront, nous l'espérons

 

Ségolène notre "Verveine s'épanpouira" à nouveau

Libèrera son intelligence, pour le meilleur du peuple

D'une nouvelle République.

 

Rien, n'est impossible à l'Homme 

Quant il sagit de sauver la France et l'Univers

 

Au printemps tu verras

Elle sera de retour

Le printemps c'est joli

Pour se parler d'Amour ...

 

Nous irons, voir ensemble nous citoyens 

Nos jardins de France refleurirent

Et déambulerons rassemblés ... 

Dans les rues de nos villes, en toute Fraternité

 

Partager cet article

Repost 0
Published by N.PLANCHAIS - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires