Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 10:09

602132 360328210738506 1670217008 n 

 575692_359931977444796_130373034_n.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PLUS QUE  NULLE LA PRESTATION TELEVISEE DE F.HOLLANDE  LAISSE LES FRANCAIS INQUIETS , AVEC UN MORAL A ZERO


AU FOND DE NOUS QUI SOMMES DES MILLITANTS, DES SYMPATHISANTS DE GAUCHE, QUI AVONS VOTE POUR CE PRESIDENT, NOUS SOMMES RESTES PANTOIS DE TANT DE DEMAGOGIE, DE  TECHNOCRATIE, LOIN DU PEUPLE.


NOUS AVONS TROUVE DANS CETTE INTERVENTION, UN VIDE POLITIQUE, UNE FROIDEUR, UN GRAND ECART ENTRE LE PRESIDENT ET LES CITOYENS.


IL A SEMBLE, QU'IL N'AVAIT RIEN ANALYSE DE L'EVOLUTION DE NOTRE SOCIETE, SA SOLUTION A LUI EST DE PERSISTER DANS CE QUI NE MARCHE PLUS EN POLITIQUE DEPUIS PLUS DE QINZE ANS, NOUS SOMMES LA, EMBOURBES DANS UN VIEUX SYSTEME QUI A 69 ANS DANS UNE Ve REPUBLIQUE QUI EN A 56.

 

CETTE POLITIQUE NEE D'AVANT LE CENTRE DU XXe SIECLE, QUI NE FONCTIONNE PLUS, QUI EST EN PHASE TERMINALE, CONTINUE D'ÊTRE REPRODUITE, POURSUIVIE PAR UN PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE ET UN GOUVERNEMENT,  QUI NE CONNAISENT QU'ELLES, QU'ILS SONT DE PLUS DES CONSERVATEURS ULTRALIBERAUX.

 

IL EST DESEPERANF DE CONSTATER QU NOUS NE NOUS EN SORTIRONT JAMAIS, SI NOUS NE TRANSFORMONS PAS COMPLETEMENT NOTRE VIEUX SYSTEME ECONOMIQUE ET SOCIAL COMME LE DITSOUVENT SEGOLENE ROYAL;



CES NOUVELLES QUI NE RENVERSERONT EN FAIT JAMAIS LA COURBE DU CHÔMAGE MAIS L'AGRAVERONT AU CONTRAIRE, CAR ELLES SONT L'EXACTE COPIE DE CONTINUITE DE LA POLITIQUE QUE RECLAMAIENT  SARKOZY, ET A. MERKEL. AVEC ELLE NOUS ALLONS ÊTRE ENTRAÏNES DANS UNE REVOLUTION VIOLENTE ...


 

Nous attendions du président qui avait réfléchi, avec l'intention d'un réel  changement de cap, avec un projet enthousiasmant, innovant, nous nous sommes retrouvés, face à un technocrate, vantard de sa propre personne, heureux, de ce qu'il nous inflige comme coups de bâtons chaque jour, de nouvelles taxes, de nouveaux impôts indirects, qui touche toutes les couches sociales de  la société.


 

Nous attendiond un stratège, un rénovateur, un réformateur, nous avons trouvé un simple observateur, incapable d'innovation politique, pour nous sortir de cette faillite dans laquelle la droite, particulièrement Sarkozy, nous ont enfoncés depuis 2002.



Lamentable politique, qui ne marche plus depuis plus de quinze ans, qui nous a conduite dans cette crise financière, dans ces dettes et déficits monstrueux. Alors pourquoi, persister dans ce qui nous détruits jour après jour nous dirige vers un naufrage de troisième conflit mondial, de  "Révolution" Nous demandons si nos gouvernants Européens, n'ont pas organisé cette crise plus grave que celle de 1920 quicomme aujourd'hui, après maintes manipulations, promesses non tenues, de décisions non respectées, s'était terminée, par la seconde guerre mondiale.



Rien n'a changé, l'histoire se reproduit, face à l'incompétence de nos dirigrants, qui persistent dans ce qui ne marche pas. C'est comme si nous avions à la tête de notre Nation, une équipe gouvernementale, qui se complît à perdre. Ce qui nous fait penser que la droite et la gauche se ressemblent. Nous avons voter pour Hollande parce qu'il était de gauche, nous l'avons seulement fait pour éliminer Sarkozy, mais nous n'avons pas changer de politique, c'est ce qui est le pire pour le peuple français.

 

Ce qui est triste, c'est que François Hollande, dirige la France, comme il a dirigé le PS de Solferino, entouré de sa bande de copains de 35 ans dont certains n'ont jamais été ministres, ceux qui ont les postes clefs de l'économie et des finances, n'ont aucune formation en économie politique, encore moins en économie financière.



C'est la plus  monumentale erreur commise en temps de grave crise financière aussi grave que celle de 1930.


Tous ces gens gouvernentà vue, le président en premier, lui qui avant son élection, gérait la région la plus endettée de France. Comment pourrait il aujourd'hui gérer la France ?



La France par ce groupe de Copains, est gérée, à vue, on invente chaque jour une taxe, une fois sur les retraités, une fois sur les patrons. Ils espère ainsi avoir assez de liquidités pour en 2013, offrir des carottes aux patrons pour qu'ils crés des emplois, pendant que la fiscalité punitive, la pauvreté après la précarité sur les ménages les salariés, les retraités, va durablement s'installée.



Revenons donc à cet entretien télévisé de François Hollande et analysons ce qui nous a paru Positif ou Négatif.


La plupart des français  66% acceptent volontiers que les allocations familiales ne soient plus distribuées au foyers dont les revenus dépassent 5000 euros mensuels. Non plus distribuées ménages dont les enfants ont quittés le foyer familial pour entrer en activité professionnelle,qui ont leurs propres revenus. Seules les familles dont les enfants sont écoliers, étudiants, qui sont à la charge totale des parents, continueraient de bénéficier des allocations familiales, toujours sous condition de ressources. L'Etat dans ces conditions réalisera près de 15 milliards d'économies annuellement.

 


On ne voit pas comment François Hollande pourra inverser la tendance du chômage, qui est sa priorité, avec la flexibilité de l'emploi imposée par le patronat et la CFDT la CFTC, La CGE, car ce sont dans ces conditions,que tous les emplois à durée indéterminée qui vont disparaître. Les contrats courts de quelques jours, de quelques semaines, de quelques mois prendront la place des contrats à durée indéterminée de 35 heures. Car cette flexibilité des contrats courts donnera toute liberté aux chefs d'entreprises pour licencier massivement les emploiyéss à contrat à durée indéterminée de 35 heures.


 

Le contrat à durée indéterminée de 35 heures instauré par Martine Aubry entré en application en 1997  qui   avait avec les emplois jeunes  avait permis de diminuer le chômage de l'époque qui était de 10% à le ramener à 6% en trois ans. 

 


Ce sont les gouvernements successifs  UMP, qui en supprimant le emplois jeunes en supprimant  en mettant de plus un frein aux contrats à durée indéterminés des 35 heures qui ont refait grimper le chômage massivement. Cette droite n'a cessée de détruire totalement les avancées sociales de la gauche.

 


Ce n'est pas nouveau que les UMP particulièrement Sarkozy, ont essayé de suprimer les trente cinq heures. Force est de constater, que le socialiste F.Hollande et son gouvernement avec les nouveaux contrats de travail de la flexibilité, vont eux réussir à supprimer ce contrat à durée indéterminée des trente cinq heures. Ils ne restera plus en 2015, que des contrats courts à durée déterminée. Ainsi les salariés auront des salaires précaires, l'Etat ne percevra plus pour ainsi dire, de cotisations sociales patronales et salariales, encore moins d'impôts sur les revenus des salariés seront entrés en pauvreté. Les salaires précaires entraîneront la pauvreté, les salariés ne pouvant plus ni consommer, ni payer leurs loyer. Voilà ce que nous à proposé sans tout nous dire, le Président de la gauche socialiste F.Hollande lorrs de son intervention télévisée.


 

Ce que Sarkozy n'avait pu supprimerdes trente cinq heures, c'est le parti PS, fondateur de ce contrat à durée indéterminée de 35 heures, qui va mine de rien le faire disparaître, pour laisser place, à un amoncellement de petits contrats courts, tous précaires, où les salariés pourront encore moins payer leur loyer, se nouurir.

 


Il est Froid, il ne changera rien à son cap qui conduira obligatoirement la France en quelques mois en pleine récession. Il n'y aura pas de Croissance mais beaucoup de pauvreté, de douleurs sociales.

 


 

PARLONS DES RETRAITES

   

Le Président de la République, F.Hollande qui a fait de la lutte contre le chômage sa priorité, en commençant par celui des jeunes prétend qu comme nous vivons plus longtemps, nous devrons travailler et cotiser plus longtemps. Nous avons en France deux générations de démographies positives, depuis l'instauration des 35 heures et des RTT en 1997, les naissances n'ont cessées d'augmenter par plusieurs centaines par année (le temps libre est facteur de procréation et de consommation,nous sommes le seul pays en Europe, dont les naissances ont prises tant d'essor.

 


D'autre part nos gouvernants nous font creoire, nous rabâche sans cesse que les personnes âgées ont une durée de vie plus longue, ce qui est totallement faux, le nombre des décès reste stable à 8,8% de la population, il n'a pas bougé depuis les années 80...

 


Il est complètement illogique en ayant deux générations positives de faire cotiser de plus en plus longtemps, à perpétuité entre 62 & 65 ans en attendant les 70 ans les anciens, pour raison de vieillesse prolongée, car pendant qu'ils restent en activité au delà de 42/43 ans de carrière, les jeunes n'entrent pas dans la vie active, avant 27/32 ans. Cette règlementation sur les Retraites est absurde, elle va à contresensde la lutte contre le chômage. Savoir qu'au début 2012, 31% des jeunes étaient sans emploi, sans ressource financière, que 38% des plus de 50 ans, sont en chômage, souventen fin de droits, devenus SDF.


Il est triste et lamentable de constaterque ni notre Président de la République, ni son Premier ministre ne savent pas calculer. Si nous avons deux démographies positives, nous sommes donc plus nombreux, les socialistes devraient savoir faire une règle de trois, afin que nous puissions partager ensemble toutes générations confondues, le gâteau de notre vie sociale, familiale culturelle.

 


Notre Modèle social dont notre régime retraite, est trop vieux et moribond,en phase terminale en phase terminale, il est insupportable à réguler. L'âge de départ à la retraite, le nombre d'années de cotisations sans cesse repousser sont resposables de 46% du nombre des chômeurs. 


La boite à outils de F.Hollande, pour lutter contre le chômage, ne contient que de vieux instruments rouillés : Reculer le départ à la retraite même à 62 ans, est trop tardif, car il bloque l'entrée très tôt en carrière des jeunes, il maintien dans un chômage prolonger les puls de cnquante ans, qui sont actuellement de 38%. 


Un autre instrument de lutte contre le chômage, dans la boîte de F.Hollande, complètement inutile, c'est le nouveau système de flexibilité imposé par le MEDEF, les syndicats de droite : CFDT, CFTC CGE, qui avec les contrats court à durée déterminée, allant de un jour, à une semaine, ou trois mois, va permettre aux patrons en toute liberté, de licencier comme il leur plaît. De plus ces contrats vont mettre fin aux contrats à durée indétermine des trente cinqu heures, mit en place en 1997 par Martine Aubry, qui avait permis avec les emplois jeunes de stopper le chômage qui à cette époque avait atteint 10% de la population.


Tout le monde sait que F.Hollande est un président de la droite lultra ibérale, proche du patronat, adhérent du "Club du Siècle" qu'il reçoit ses conseils et ses ordre, de ceux qui tous dans ce club, sont des chefs de grandes entreprises, des élus tous de cette droite libérale.


Nous sommes aperçus lors de cette intervention télévisée, que François Hollande Président de la République, n'était pas au courent de l'évolution de notre socièté depuis 69 ans. Aussi gouverne t'il à vue à l'ancienne, loin du peuple. Avec des idées préconçues venues du siècle dernier, qui ne sont pas adaptables aux exigences du XXIe siècle.


Il n'a pas compris ni chercher à analyser ce qui n'allait pas, de façon à transformer notre société.

 


Seule Ségolène Royal, a réalisé, depuis 2007, que notre "Modèle Economique et Social de Développement" était moribond en phase terminale, qu'il fallait de toute urgence le changer le transformer. Ce n'espas avec ce président et son gouvernement, trop vieillots que nous trouverons le changement, pour vire humainement avec plus de bonheur notre vie privée, familiale, sociale, culturelle, comme au temps, où la France était réllement économiquement prospère, à l'Epoque des Trente Glorieuses.

 

Le pire ce sont ces générations jeunes gouvernants actuels de droite comme de gauche qui ont anéhantis cette "Epoque Glorieuse" où chaque citoyens avait du travail, un bon salaire pour vivre humainement leur vie.


 

D'aucun de ceux qui nous gouvernent en France et en Europe, n'a connu cette période, ils l'ont transformée en un amoncellement de contraintes fiscales, de cotisations sociales, de prélèvements obligatoires, rendant le monde du travail irrespirable, menant inexorablement, les plus grandes entreprises, les PME TPE dans la faillite complète.


 

En anéhantissant cette période des Trente Glorieuses, ils sont devenus avec l'aide des partenaires sociaux, surtout du patronat, les fabriquant des millions de chômeurs.


 

Seule Ségolène Royal, l'a compris depuis longtemps, mais tous ceux qui nous ont conduit dans cette crise, ont empêchée cette grande femme d'Etat de gouverner la France, pour nous apporter à tous, que du bonheur.

 


Elle avait préparé, cette transformation de notre "Système Economique et Social de développement" dans son programme présidentiel de 2012, innovant facile à mettre en place, sans austérté ni rigueur. Il aurait complètement changé en bonheur la vie des français, leur aurarai offert à des moments précis de leur existence, la reconnaissance qu'ils méritent de la République, pour avoir participer à l'économie de la Nation, " Sans Cette abondante Fiscalité Punitive" qui nous tue. F.Hollande et son gouvernement n'ont aucun sens ni de compétence pur rendre plus "Humaniste" la vie des français. Ils sont trop bornés pour y parvenir, axés qu'ils sont sur la politique du passé du milieu du XXIe siècle qui ne répondra jamais aux exigences du XXIe siècle, car le monde a bien changé.


 

Quant est que les français voteront pour une vie meilleure ? Plutôt que d'écouter la voix des médias manipulatrurs de sondages, des politiques qui n'ont qu'une motivation, "Leur ambition Personnelle du Pouvoir." En 2012 en votant pour Hollande, nous avons voulu illiminer Sarkozy, nous n'avons fait que cela; Mais nous n'avons pas mis fin à cette politique ultra libérale, qui détruit journellement notre société, avec ce président de gauche, qui est fervent de la politique de droite, nous conduits droit dans le mur de la précarité, de la pauvreté, de la révolution violente.

 


Les socialistes en 2007 nous ont poussés dans les Bras de Sarkozy, puis en 2012 ils n'ont surtout pas voulu mettre en avant les compétences, les talents de cette Grande Femme d'Etat qu'est Ségolène Royal. Elle, qui avait un projet tellement humaniste, beaucoup moins coûteux fiscalement que la politique que nous offre F.Hollande, cet incompétent Président..

 


François Hollande, en nous offrant sa vieille boîte, à outils rouillés,  ne s'est pas non plus entouré des bons techniciens en économie financière ni politique, pour réparer la France en faillite totale. Il est lui même un novice en politique économique et sociale. L'incompétence nous conduit tout droit au naufrage, à la révolution, au conflit violent. Il n'a pas comprit que trop de cotisations sociales, de prélèvements obligatoires dans le monde du travail tuait led entreprises. Pas compris que trop de fiscalité tue la fiscalité.

 


Mais les médias lors de la campagne présidentielle, auront participés à notre naufrage, en repoussant la candidate Ségolène Royal, grâce à tous ces gens, nous sommes en très mauvaise posture, devant un horizon qui s'assombri de Jour en jour, alors qu'il était urgent et si facile, de transformer complètement notre système économique et social de développement, en l'associant à une Nouvelle Fiscalité complètement Collective de 67 millions de citoyens,pour sauver la France de cette catastrophique crise. Afin que les français retrouvent le "Bonheur de vivre, dans une société qui serait devenue "Humaniste" dans une autre politique qui était réellement possible comme le disait Ségolène Royal.

 

F.Hollande, les socialistes nous auront fait perdre en 2017, dix ans de bonheur, dont cinq avec Sarkozy, cinq avec Hollande. Après ces échecs consécutifs de nos gouvernants ce sont les extrêmes que les français choisiront la prochaine fois.

 

Nous sommes depuis trop longtemps gouvernés par des hommes, qui imbus de leurs ambitions, ont perdu le sens de l'"Humanisme" qui ferai le bonheur des français. Ils ne savent parler que de fiscalité et de Fric.

 

Il serait temps qu'une femme prenne la relève, plus socialement "Humaine" meilleure gestionnaire que tous ces hommes qui ne réflécissent pas, n'analysent rien de ce qui ne va pas, pour pouvoir enfin donner un sens à la vie sociale Humaine  des français.Nous sommes donc encore comndamnés, à survivre à cause de cette société de matchistes invétérés.

 

Quant Hollande aura achevé son mandat, nous auront tout perdu, peut être il reste à espérer, qu'enfin les français auront compris qu'il est grand temps de confier leur vie, en nommant une femme pour gouverner notre Nation.


 

Souhaitons surtout qu'il ne sera pas trop tard, que nous ne serons pas déjà dans une révolution violente conduite elle aussi par des hommes, prêts à tout pour rester au pouvoir au détriment des peuples.


 

Partout où les femmes gouverne en Afique, au Chilli au Brésil, en Islande, en Argentine, dans tous ces pays, la vie familiale, sociale, culturelle, ont retrouver les couleurs de l'Espoir, de la Confiance en leurs politiques.


 

La France, ces médias, ces ambitieux hommes, gouvernants politiques, nous ont conduits au fur et à mesure des années, dans ce naufrage social, inhumain, complètement capitaliste.


 

Souhaitons qu'en 2017, F.Hollande reconnaîtra son échec, qu'il saura patriotiquement donner la place, pour une fois, à cette grande femme d'Etat qu'est Ségolène Royal? Si non ce sera Marine le Pen qui le remplacera.

 

 


 



 






 


 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by N.PLANCHAIS - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires