Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 17:08

 45158564_p-copie-1.jpg

DSK LE CYNISME DE L'INCONSTANCE, QUI DU HAUT DE SON ESTRADE DU FMI ,SNOBE MARTINE AUBRY ET LES AUTRES PRESIDENTIABLE EVENTUELS....

 

SEULES MARTINE AUBRY ET SEGOLENE ROYAL ESSAIENT DE METTRE DE L'ORDRE, DE LA DISCIPLINE DANS CE PS, EN DECONFITURE, OU LA RENOVATION DISPARAÎT, DES QUE LES ELEPHANTS Y METTENT LEUR GRAIN DE SEL,  CEUX LA TOUS DE DROITE, QUI NE TIENNENT DE LA GAUCHE, QUE LEUR FAUTEUIL DU PS  A SOLFERINO, ET LES DIVIDENDES IMPORTANTES QUI LES ACCOMPAGNENT.

 

HEUREUSEMENT QUE mARTINE AUBRY, SAIT TAPPER DU POINT SUR LA TABLE, ET ENCOURAGE A TRAVERS BENOIT HAMON, UNE POLITIQUE DE GAUCHE... CAR IL Y A BIEN LONGTEMPS QUE LES ELEPHANTS SONT, ET ONT MEN2E UNE POLITIQUE DE DROITE, SURTOUT SOUS LE REGNE DE F.HOLLANDE, QUI A FAIT PERDRE 0 LA GAUCHE DEUX PRESIDENTIELLES, AYANT CONDUIT LE PS DANS UNE DECHEANCE TOTALE...

 

TELLEMENT DE DROITE TOUS CES MEMBRES DU PS QUI ONT  ET PARTICIPES, SOUTENU, LA CANDIDATURE DE SARKOZY EN 2007, POUR EN LÂCHES QU'ILS SONT OBTENIR UN POSTE HONORIFIQUE, OU GAGNER, DES DOSSIERS QUI LEUR ONT RAPPORTES HONORAIRES PAR MILLIONS SUR LE DOS DES CONTRIBUABLES.... DSK KROUCHNER LANG ROCARD ET NOUS EN OUBLIONS... ALORS QUE CES GENS L0 NE REVIENNENT JAMAIS NOUS PRECHER LE SOCIALISME, ALORS QU'ILS ONT SOUTENU AVEC LES DROITES FRANCAISES ET EUROPEENNES LE LIBERALISME FINANCIER QUI NOUS A CONDUIT DANS CETTE CRISE OU CHAQUE CITOYEN SURVIT PENIBLEMENT, PENDANT QUE TOUS CEUX L0 SE GOINFRENT DE LEUR PRIVILEGES...

 

 Y a-t-il un pilote dans l’avion socialiste ? Il y a deux façons pour le leader du grand parti d’opposition qu’est le Parti socialiste d’exercer positivement son leadership : présenter un programme de gouvernement crédible, et déclarer clairement son intention de briguer la présidence de la République. Martine Aubry ne fait ni l’un ni l’autre.

 

Pourquoi Martine Aubry n'annonce pas sa candidature ? Parce que les éléphants et ténors du PS le lui interdisent, nous font croire que DSK va venir comme un sauveur... mais les sympathisants n'en ne veulent pas de celui qui s'est employé à faire échouer la gauche en 2007, faisant pour son ambition personnelle, conduire tous les français dans la mouise la souffrance ou ils sont aujourd'hui... 

 

Seuls les médias, de droite, veulent nous jeter dans les bras de ce grand capitaliste, libéral qu'est DSK, qui a soutrnu la politique de Sarkozy, qui espère si il devenait président de la République, là perpétuer sous une autre forme.. Nous n'en voulons pas de DSK nous sympathisants de la vraie gauche socialiste... Quant aux sondages bidons, sortis dont nous les savons manipulés malhonnêtement, par l'Elysée, et les éléphant du PS, comme Fabius par exemple, Collomb, et bien d'autres...

 

Le document sur « l’égalité réelle » que vient d’adopter la direction du parti socialiste est tout sauf un programme sérieux de gouvernement. Plus encore que le précédent projet, il fait totalement abstraction de la situation économique et financière du pays, ce qui traduit soit un total cynisme, soit une incompétence. Le texte prévoit un ensemble de mesures dont le coût total paraît élevé, aucune priorité n'est pour l'instant établie.

Or ce document dont la paternité réelle revient à Benoît Hamon a été soutenu fermement par la Première secrétaire. Les auteurs du texte, quelles que soient leurs compétences en matière économique et financière, ne peuvent ignorer le caractère irréaliste de ces propositions dans la situation d’endettement de la France et après les engagements pris auprès de l’Allemagne et de l’Union européenne.

 

Mais ceci n'est qu'une ébauche, pas le projet définitif. Cela prouve que le PS travaille à la préparation de l'alternative de 2012.

 

Mais le financement est à l'étude, avec bien des économistes et fiscalistes de gauche de préférence... et Martine Aubry, a parfaitement raison de soutenir l'ébauche de ce projet proposé par Benoît Hamon. Car c'est une politique humaniste, qu'il faut à notre pays, comme le recommande avec Martine Aubry Ségolène Royal...

 

Ce projet, comme bien d’autres projets socialistes avant lui, n’a donc pas pour finalité d’être appliqué. Dans quel but a-t-il alors été élaboré ? Une seule réponse possible : pour barrer définitivement la route à Dominique Strauss-Kahn en faisant adopter au Parti socialiste une ligne très à gauche que le directeur général du FMI ne pourrait pas faire sienne. En effet, les dirigeants du Parti socialiste savent que la crédibilité gouvernementale de leur parti n’est pas élevée. Il leur faut donc l’améliorer dans la période à venir. 

 

En effet, le virage à gauche du parti n’est possible que parce que Martine Aubry ne donne aucun signe sérieux concernant la prochaine élection présidentielle. Le fameux « pacte » Aubry/DSK est une véritable machine à détruire le Parti socialiste. Martine Aubry, désormais engagée clairement sur la ligne de gauche de Benoît Hamon, tente de faire croire que sa candidature et celle de DSK sont interchangeables quand ses partisans font tout pour rendre celle-ci politiquement impossible

À dix-huit mois de l’élection présidentielle nous ne savons rien des intentions de l’un et de l’autre mais ce jeu bizarre et malsain produit des effets désastreux sur le parti. Tout est tactique. Les strauss-kahniens dans le parti ne trouvent rien à redire au texte sur « l’égalité réelle » pensant, à tort, qu’en cas de décision positive de leur chef de file, ils pourront trouver un arrangement avec la direction du parti. Laurent Fabius, qui est en embuscade au cas où, se tait lui aussi pour les mêmes raisons.

 

Tandis que le jeu du chat et de la souris entre les deux personnalités marquantes du PS se poursuit, le parti perd toute notion du réel. Quant à la direction, d’une manière antidémocratique stupéfiante, elle piétine l’idée de primaires, Benoît Hamon, qui est désormais le leader idéologique de l’organisation, disqualifiant d’entrée de jeu la « droite du parti ». Alors que trois des dix-huit membres du Bureau national qui ont refusé de voter ce texte sont les seuls socialistes à avoir clairement annoncé leur intention de participer à la primaire socialiste, Hamon traite ces membres de « clan des nostalgiques ». Il y a peu, ils auraient été traités d’ennemis de classe

 

Ceci donne un aperçu de la manière dont la direction socialiste conçoit les futures primaires. Bref, la petite tactique est reine, et l’appareil est roi. La démocratie elle, est absente : hors du ralliement à la « gauche décomplexée » point de salut !

Dans cette situation, le président du groupe parlementaire socialiste a sommé DSK de ne plus tarder à annoncer ses intentions. Il a raison car plus le temps passe et plus le Parti socialiste fait la démonstration de son absence de crédibilité gouvernementale.

Mais il pourrait adresser également cette semonce à Martine Aubry elle-même. Puisqu’elle est la Première secrétaire et qu’elle exprime la nouvelle ligne du parti, pourquoi subordonne-t-elle sa réponse à la décision de DSK alors que ses partisans ne veulent à aucun prix de la candidature Strauss-Kahn ? Au fur et à mesure que le temps passe, le « pacte » avec DSK apparaît politiquement inconsistant et moralement cynique.

 

À un moment particulièrement difficile pour l’économie et la société françaises, les petits jeux entre amis au sein du Parti socialiste risquent de lasser sérieusement les électeurs. Ils compromettent aussi les chances électorales de la gauche car les socialistes auraient tort de croire que l’affaiblissement réel du président de la République leur promettra à lui seul une victoire facile en 2012.   

 

Partager cet article

Repost 0
Published by N.PLANCHAIS - dans POLITIQUE
commenter cet article

commentaires